Le béton à travers les âges

Accueil / Blogue / Le béton à travers les âges

On ne le réalise pas toujours, mais le béton qui forme nos gratte-ciels et qui soutient nos ponts est le fruit de plusieurs centaines d’années de perfectionnement. Portrait d’un matériau à l’histoire peu connue.

Les premières civilisations

L’ancêtre du béton est sans contredits l’argile. Cette glaise n’avait évidemment pas les propriétés du béton moderne, mais pour les Mésopotamiens, elle suffisait amplement à ériger des habitations convenables pour les besoins de l’époque. Les anciennes civilisations utilisaient du mortier qu’ils moulaient pour en faire des briques et ainsi bâtir leurs habitations. Les Égyptiens eux, privilégiaient la chaux associée à d’autres matériaux comme l’argile, l’eau et le sable.

budbrickhouse

L’antiquité

Les Romains n’étaient pas seulement de redoutables conquérants, ils avaient aussi un talent pour les innovations. Pour bâtir de nouvelles structures tels des ponts, les Romains utilisaient eux aussi un ancêtre du béton : un mélange de mortier et de pierres de toutes sortes.

pont romain

Le moyen-âge

Dans cette période de l’Histoire, le béton a quelque peu été oublié en raison des avancées en matière de métaux. En effet, en considérant le nombre de guerres et de croisades s’étant déroulées au Moyen-Âge, la population préférait protéger ses chevaliers plutôt que de développer de nouveaux matériaux de construction.

La révolution industrielle

En 1756, John Smeaton, un ingénieur britannique, a découvert que les chaux les plus efficaces étaient obtenues en mélangeant le calcaire et l’argile. De plus en plus de scientifiques ont commencé à s’intéresser aux possibilités que ce nouveau procédé pouvait représenter. Les constructions de béton ont, par la suite, envahies le paysage des grandes villes. Par exemple, entre 1894 et 1904, l’architecte Anatole de Baudot a entrepris la construction de l’église St-Jean de Montmartre à Paris, l’un des premiers bâtiments sacrés fait de béton.

ParisSJdMont02

L’ère moderne

 Le mélange qui compose le béton est aujourd’hui beaucoup plus complexe. Le type de béton mentionné plus haut était en grande partie du béton de terre, car il était associé à l’argile. Le béton moderne se nomme quant à lui béton de ciment et c’est lui que l’on retrouve dans nos structures. Celui-ci est conçu à partir de ciment, de granulats (fragments de roche), d’eau et d’adjuvants (produit qui modifie les propriétés du béton selon les qualités recherchées). De plus en plus, les architectes et entrepreneurs utilisent cette matière polyvalente dans la construction résidentielle et commerciale.

tumblr_nl4d7fdHy11tdpq40o1_500

Des scientifiques de partout à travers le monde tentent aujourd’hui d’intégrer de nouvelles propriétés au béton : bioluminescence, conductivité électrique en passant par le béton autonettoyant, toutes les possibilités sont étudiées et développées. Pour avoir un avant-goût des bienfaits que le béton de qualité tel : un revêtement de polyuréthane, poly-aspartique ou encore de polycarbamide pourrait apporter à votre demeure, votre garage ou votre entreprise, rendez-vous sur le site web de Surfacex.

Sources :

LeBeton.fr : http://bit.ly/1DsdZSA

Spipfactory.com : http://bit.ly/1ISZDzc

Contactez-nous dès aujourd’hui!

En prenant rendez-vous avec nous, un estimateur se déplace à domicile afin d’évaluer le travail à effectuer sur votre surface de béton et son coût. Nos prix incluent la main-d’œuvre, les produits et la préparation de la surface.

Obtenir une estimation gratuite